Cancer de la prostate : une bactérie procure un effet « turbo » à l’immunothérapie

Une salmonelle, conservée à température ambiante, est capable d’identifier les cellules cancéreuses que le système immunitaire n’arrive pas à voir. Cette découverte augure des traitements personnalisés en fonction des patients, afin d’accroître l’efficacité de l’immunothérapie.


L’immunothérapie a été une révolution dans le traitement contre le cancer. Cette technique consiste à provoquer le système immunitaire pour qu’il se défende contre les cellules cancéreuses.

Toutefois, certaines cellules cancéreuses peuvent “se dissimuler”, ce qui les laisse prospérer dans le corps, alors qu’elles sont en train de le détruire. Des chercheurs de l’université de Missouri (Etats-Unis) ont trouvé une nouvelle manière d’aider le système immunitaire à combattre plus efficacement le cancer.

Les résultats de leur recherche ont été publiés dans la revue Oncotarget.

Découvrez la suite de l’article ICI

Source : pourquoidocteur.fr
Crédit photo : ISTOCKPHOTO.COM/WILDPIXEL